LiberTribes, les Tribus d'Hegoa projet lauréat 2006 Envie d'agir

Développement du 1er jeu libre de Rev[Evolution]Air Arts, Sciences et Libertés association loi 1901
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les fragments d'Absidios

Aller en bas 
AuteurMessage
Bacchus



Nombre de messages : 28
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Les fragments d'Absidios   Mer 11 Juil - 19:03

Bonjour à tous,

Voici ma petite contribution à l’univers d’Hégoa.
En préambule, je voudrais poser un petit principe ludique : « l’inventivité n’est rien sans la jouabilité »
En d’autres termes, les éléments de backround doivent être déclinables en termes de jeu sous peine de voir les joueurs considérer toute cette belle littérature comme du blabla décoratif qui ne les aident en rien à devenir Maître du Monde/Guerrier Suprême/Méta-Genghis-Khan. En chaque joueur sommeillent de sombres passions indicibles, un bon scénario se doit de les exploiter.
Voilà, voilà… C’est en partant de ce principe que je vous propose ici quelques éléments de backround qui visent à développer les possibilités de jeu dans Hegoa… à la condition qu’ils soient réalisables en termes techniques… et que les idées en question vous séduisent…


Légende :
Les fragments d’Absidios

Le dit d’Absidios
Peuples d’Hégoa, qu’avez-vous fait de mon héritage ?
Qu’avez-vous fait de l’amour, de la confiance que j’avais placé en vous ?
Alors que vous erriez, babillant et hagards, dans les décombres de vos ruines,
Moi, Absidios, je vous ai tendu la main, je vous ai enseigné l’alpha et l’oméga du savoir mystique.
Je vous ai invité à vous abriter sous mon aile protectrice, j’ai forgé pour vous les couronnes qui vous ont permis de dompter Dame Nature.
Je vous revois encore, accourir, implorant et suppliant ma bienveillance, quémandant une parcelle de mon savoir, dans l’espoir de rebâtir votre civilisation dévastée.

Mais, misérables vermisseaux bouffis d’orgueil, vous m’avez trahie. Vous avez piétiné l’amour que j’avais pour vous.
Pour cela, je vous maudis, peuple d’Hégoa.

Quand vos tribus se répandront à nouveau comme la vermine à la surface de la terre,
Quand vos chefs méprisables auront à nouveau l’orgueil de se faire couronner et appeler « Rois »,
Alors mes enfants se lèveront et se dissémineront sur vos terres comme la peste,
Alors mes enfants se lèveront pour reprendre ce que je vous ai donné,
Alors mes enfants se lèveront et vous mettrez genou à terre.


Commentaire d’Elias l’érudit
Archiviste et astrologue à la cour de Melgitoth le sage.

Qui était cet Absidios dont nous parlent les textes, que veut-il exactement et quelle valeur peut-on apporter à ses prophéties incantatoires ?
Voilà des années que je travaille sur ces questions mais je crois aujourd’hui qu’il aurait mieux fallu laisser ces questions enterrées dans les brumes de l’oubli.

Tout d’abord, il convient de resituer l’origine de ce texte. Ces sombres paroles ont été rapportées par l’Oracle de Themestis, dont nul ne peut mettre en doute l’acuité divinatoire. Une créature se faisant appeler Absidios existe donc bel et bien, quelque part dans le monde des esprits.

En examinant avec soin ce texte, je me suis rendu compte que les évènements qui sont évoqués font très probablement référence à l’Eqyast – période troublée de notre histoire où notre civilisation failli disparaître.

Je me suis donc efforcé de rassembler toutes les traces de cette histoire révolue. J’ai parcouru le monde en tous sens pour arriver à cette conclusion : Absidios a existé, on retrouve trace de son nom juste après le cataclysme.

Qui était-il exactement, c’est difficile à dire tant les sources sont contradictoires. Les unes parlent d’un mage aux pouvoirs fantastiques, d’autres évoquent un J’nuns ayant pris possession d’un humain – ou même d’un Sulmi ! - Les dernières enfin le désignent à mots cachés comme une entité supérieure et manipulatrice…

Quoi qu’il en soit, il a bel et bien aidé les mortels à se relever de leur déchéance. Il a réuni autour de lui un cercle d’initiés et leur a transmis d’obscurs savoirs thaumaturgiques aptes à faire renaître le monde de ses cendres.
Il construisit notamment une couronne pour chacun de ses adeptes. Ces artefacts étaient censés apporter paix et prospérité à la tribu qui suivrait le porteur de la couronne.
Et, croyez-moi ou non, mais les légendes attestent de l’efficacité de ces couronnes. Quand un adepte régnait sur un village, les moissons étaient généreuses, la chasse prodigieuse… La nature souriait aux rois adoubés par Absidios, du moins pendant quelques saisons – suffisamment pour permettre aux peuples de repartir d’un bon pied après les affres du cataclysme…

Mais Absidios était un maître exigeant. Il demandait toujours davantage de dévotion, de sacrifices à ses protégés.
Las, les tribus d’Hégoa se révoltèrent. Après tout, ils n’étaient pas des enfants qu’on mène à la baguette !
Le faiseur de rois ne pardonna pas cette marque d’orgueil de la part de ceux qu’il avait aidé, protégé et guidé.
Ivre de rage, Absidios traqua et extermina un à un ses adeptes, il brisa les couronnes et en dispersa les fragments aux quatre coins du monde avant de disparaître…

Ses dernières paroles furent celles qu’il prononça par la bouche de l’Oracle… Ces paroles auxquelles j’ai consacré la moitié de ma vie tant elles sont lourdes de menaces pour les peuples d’Hégoa, et tant elles sont porteuses d’espoir pour nos tribus.

En effet, au-delà des prophéties vengeresses que nous promet l’inquiétant Absidios, je ne peux m’empêcher de rêver à ce que nos rois feraient s’ils remettaient la main sur les fragments des couronnes d’Absidios, s’ils arrivaient à les reforger…
Mais qui sait où ces artefacts peuvent se terrer aujourd’hui…
J’ai vivement conseillé à mon maître, Melgitoth le sage, de se lancer à la recherche de ces précieuses reliques. Qui sait, peut-être m’écoutera-t-il…
Qui sait, peut-être d’autres monarques essaieront-ils, eux aussi, d’exhumer les antiques savoirs d’Absidios…
Elias l’Erudit



Déclinaison de la légende en termes de jeu :

A- Les fragments de couronnes
Les fragments des couronnes (dont le nombre reste à déterminer) doivent être disséminés sur la carte dans des endroits difficiles d’accès (montagnes, marais…).
La première tribu qui arrive sur le site prend contrôle de l’objet. Elle doit alors le ramener dans un village.
Lorsque la tribu a réuni l’ensemble des fragments d’une même couronne dans un même village, elles bénéficient des pouvoirs qui en découlent.
Suggestions :
+25% de revenus agricole et de bois sur un village pendant 5 ans.
ou
+25% de Mana sur un village pendant 5 ans.


? répartition des objets sur une chasse au trésor
Pour donner un peu de piment à ces quêtes, il serait intéressant de placer sur la carte des villages ou des emplacements type nécropole et autre… contrôlés par IA ou contrôlé par un animateur – avec une énigme qui permettrait de trouver ces reliques. Bref, une vraie chasse au trésor…
Si l’idée vous plait – et qu’elle est réalisable côté programmation – je peux travailler là-dessus….



Intérêt ludique des couronnes
La quête de ces séries d’objets est certes archi-classique mais d’une efficacité avérée.
1 – elle pousse les joueurs à explorer toujours davantage le territoire.
2 – elle introduit une notion de roleplay (la bonne vieille quête de relique) dans un jeu de stratégie, ce qui fera toujours plaisir aux amateurs de RPG.
3 – elle peut faire l’objet de négociations – ou de guerres – entre joueurs pour le contrôle des objets. Tant qu’un joueurs n’a pas l’intégralité de la série, il ne peut rien en faire. Un joueur peut donc prendre le partie de vendre ses items au plus offrant plutôt que de se lancer dans une quête hasardeuse.
4 – Le fait que le pouvoir des objets soit limité dans le temps pour un terrain donné permet de les relancer dans le jeu,




B- la malédiction d’Absidios

Pour donner une certaine efficacité à la légende, il faudrait créer une faction monstrueuse : les « enfants d’Absidios »
La nature de ces factions monstrueuses est à débattre - plus elle seront repoussantes et abjectes, mieux ce sera.
Cette faction serait soit contrôlée par IA, soit par des animateurs, des maîtres du jeu.
Le rôle de cette faction serait :
1 – d’attaquer (avec modération) les joueurs qui possèdent certaines reliques
2 – d’attaquer (toujours avec modération) les joueurs qui commencent à devenir trop puissants.



Intérêt ludique de la malédiction d’Absidios et de ses mignons
Le fait de placer une (ou plusieurs) faction ennemie contrôlée par l’IA ou par des « maîtres du jeu » me semblent important :
1 – il n’y a jamais de bonne histoire sans un grand méchant digne de ce nom (cf. Hitchcock)
2 – ça peut permettre aux joueurs de défouler leurs pulsions guerrières sur autre chose que les autres joueurs
3- en concentrant les attaques des « monstres » sur les joueurs les plus puissants, on augmente le challenge pour les gros et on permet aux petits de se développer sans qu’un gros n’ai qu’une idée en tête : le latter parce qu’il est justement une proie facile!
4 – et c’est la raison la plus importante, un ennemi commun permettra de créer des liens diplomatiques supplémentaires entre les joueurs.


Voilà, voilà
Tout cela est un peu long… Je m’en excuse.
J'ai écrit ça à l'arrache, si certains passages sont confus, dites-le moi, je me ferais un plaisir de les retravailler.
N’hésitez pas à corriger, raturer, insulter ou encenser…

A+
Bacchus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[INSA]Piwaï



Nombre de messages : 424
Age : 32
Localisation : Rouen ou Paris
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Les fragments d'Absidios   Mer 11 Juil - 21:38

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHH

J'ai écrit un post au moins aussi long que le tient, et firefox a pas voulu envoyer les données !! Je vais l'éclater !!


Bon, je résume :

1) C'est super, je suis fan
2) Néo aime pas du tout l'idée d'une intervention autre que joueur versus joueur (on en a déjà discuté maintes fois).
3) Ca peut faire l'objet d'une nouvelle discussion à la réunion ce weekend (si t'es pas au courant : on se réunit à côté de Rouen samedi et dimanche, donc si tu peux venir tu es bienvenue Wink ).
4) Les notions demandée au niveau de la programmation sont assez avancée, et pour le moment, on va déjà faire les bases. Donc évite de trop pousser ces concepts là, je sais que ça attire les joueurs, mais la on est short au niveau du temps
5)Ptet que tu pourrais mettre ta graine dans le scénario global, qui à pas l'air d'avancer beaucoup ces derniers temps (au vu du forum). Ca débloquera ptet la situation.
6)Il faudrait réaliser un point de vue global du scénario... pour éviter le genre de problèmes que tu as eu en arrivant. Donc si tu as le courage Wink .
7) Je hais Firefox !!
Cool Tu écris très bien, une prose de qualité, continue comme ça, mais pas sur ce thème, que tu as déjà bien développé et qu'on aura ptet pas le temps de créer.


Voila, @++

Piwaï
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.piwai.info
kame-tama

avatar

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Les fragments d'Absidios   Jeu 12 Juil - 4:13

Salut, et bienvenue.
Moi c'est kame, le chieur de service qui aime contrecarrer tout l'monde !
Je passe sur la prose, elle est de qualité rien à y redire.
Le fond quand à lui, est pas mauvais dans les grandes lignes, mais dans le détails j'aime pas trop. Notament les "couronnes" des rois, ca fait trop seigneur des anneaux (la distribution d'anneaux pour les different rois des 3 races). Ce qui me fascine en tant que joueur c'est la découverte de technologie/savoir/artefact à travers une histoire perdue. Alors pourquoi ne pas s'orienter plutot que vers une chasse au tresors, vers une aire d'explorateur archéologue, en quete d'histoire et de savoir perdus. Tout simplement dans civilisation on a une sorte d'arbre qui nous donne acces a des technologie nouvelle. La c'est tout simplement une "chasse" aux technologies (je dis technologie mais ça peut etre idéologie, savoir, sorcelerie, etc.). Ainsi plutot que de banale bonus du a une couronne magique dont on sait pas trop pourquoi elle donne se pouvoir, on a explicitement des archives, ou des objets qui inspirent les peuples et de la on a un bonus approprié.

exemple:
54 apres Eqyast, Machiuke le glisseur des sables découvrent les ruines d'Agaltia. Après des mois d'excavation il remonte la première pierre de barix, celle ci avait une forme étrange de roue. C'est plusieurs années plus tard qu'on compris qu'il s'agissait d'une meule.

Hop la on a + 25 en agriculture...

Donc en fait le systeme c'est découverte de la technique, ou de l'artefact ou autre. Puis on étudie le truc avant de l'exploiter, ou de savoir l'exploiter. Plus l'objet ou la technique est complexe plus ca peut prendre du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neosys

avatar

Nombre de messages : 878
Age : 40
Localisation : rouen
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Les fragments d'Absidios   Jeu 12 Juil - 10:23

hello Smile c'est moi j'ai levé la tete du serveur pour répondre.

1/ j'aime ton style je suis très entousiaste!!

2/ oublie pas de mettre la LAL Smile (licence art libre) tu en aura des exemples sur le fofo ou le site ou artlibre.org.

3/ oui je vous l'accorde les quetes de jeu peuvent etre sympa, mais dans l'immédiat ce n'est pas prévue dans le jeu.

4/Qui vient à la rencontre de ce WEEK END j'ai pas de reponces a part piwai!!!! j'ai envoyé un mail a tous!!!!

5/ Baccus serais tu ok pour te mettre sur le scénario en t'inspirant de l'existant et ajoutant tes propres idées et ton style ?
Personnelement je serais ravi Smile.

Neosys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bacchus



Nombre de messages : 28
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Les fragments d'Absidios   Jeu 12 Juil - 15:35

Merci pour les fleurs sur la prose… ça fait toujours plaisir.

Je ne pourrais malheureusement pas être à Rouen ce week-end – j’suis bloqué à Paris. Dommage, ça m’aurait permis de mieux comprendre les grandes lignes du projet – et de découvrir la joyeuse bande d’allumés qui se cachent derrière…

A part ça, je veux bien me pencher sur le scenar mais j’avoue que ça me fais un peu peur. Je m’explique : en parcourant le forum, j’ai vu que vous n’aviez pas tous la même vision de ce à quoi le monde devrait ressembler.
Je ne crois pas que ce soit une bonne idée que j’apporte de nouvelles idées tant que l’existant n’est pas fixé par vos soins. Je débarque à peine et je n’ai pas une vision globale des mois de réflexion que vous avez passé sur le sujet…

Peut-être pourriez-vous mettre à profit votre réunion du week-end pour valider les éléments sur lesquels vous êtes d’accord sous forme d’une chronologie succincte. Je pourrais broder à partir de cette base.

Le deuxième élément important à examiner entre vous avant de se lancer dans la réécriture du scénario est le suivant :
Le backround du monde aura-t-il des conséquences en termes de jouabilité ? Quêtes annexes pour les tribus, artefacts donnant des pouvoirs aux joueurs, énigmes permettant de découvrir des cités perdues…
Si oui, quelle latitude a-t-on par rapport au développement technique du jeu ? Si j’ai bien compris, une version du jeu doit être bouclée pour septembre. J’imagine donc qu’il ne faut pas faire trop de fioritures. Ceci dit, plus on pourra intégrer des éléments de backround dans le jeu, plus le jeu sera riche et attractif, et plus il se démarquera d’un autre PVP de stratégie/gestion.



A part ça, voici mes remarques sur ce que j’ai vu du scénar.
1 – Je voudrais mettre en garde sur la quête de l’originalité à tout prix – et ce pour plusieurs raisons :
Tout d’abord, il faut savoir être relativement humble - on n’invente jamais rien, les bonnes idées viennent souvent d’un recyclage astucieux de l’existant. Tolkien, qui a été réellement créatif, n’a fait que recycler la moitié des mythes de l’humanité – et c’est pour ça que son œuvre est si puissante : elle renvoie à l’inconscient collectif en réactivant des « clichés ». Son monde peuplé d’elfes, de nains et de mages n’avait rien de si originale que ça, même à son époque. Les romantiques allemands avaient déjà exploité ces thèmes dans tous les sens, s’inspirant eux-mêmes de l’imagerie médiévale, qui elle-même a christianisé les mythes antiques, grecs, perses, celtes, germaniques… etc.
Bref, tout ça pour dire que les histoires les plus fortes ont toujours un vieux fond d’air connu. Et puis on est pas Tolkien, et puis on a que quelques semaines pour boucler le tout…

Ensuite, mais c’est une vision esthétique et ludique très personnelle, je trouve que l’utilisation d’éléments « clichés » donne de la force à un jeu. Le joueur sait de quoi on lui parle, il a déjà vu ça mille fois, son imaginaire fonctionne à fond sur un chemin balisé. A partir de là, tout le travail consiste à le surprendre, à le dérouter sur ce chemin balisé. L’essentiel est de savoir bien exploiter ces clichés, de traduire une ambiance dans les mécanismes du jeu.

Pour toutes ces raisons, je ne suis pas sûr qu’il faille à tout prix créer un univers « jamais vu » - sauf si les mécanismes du jeu intègrent et développent cette originalité. Au fond, un joueur n’en a rien à foutre d’explorer le monde de Tolkien, de Jack Vance ou d’Harry Potter si rien dans le gameplay ne vient marquer la différence et la spécificité de l’univers.
C’est pourquoi on devrait peut-être voir ça pour une version ultérieure du jeu…

2 – Pour revenir sur vos discussions à propos de l’aspect belliqueux ou non du monde et de son histoire, j’aurais tendance à préférer une vision conflictuelle du passé. Je m’explique :
Outre le fait que l’histoire des civilisations est faite de massacres, de grandes boucheries fondatrices, un backround belliciste est plus propice à des développements scénaristiques : vengeance, jalousie, civilisations disparues, retour d’un grand méchant, vieilles malédictions qui refont surface… Bref, pour qu’ça soit vivant, faut qu’ça saigne !
Et puisqu’on part du principe que les joueurs vont se foutre sur la tronche entre eux, qu’est ce qui pourrait expliquer le passage d’une civilisation intrinsèquement pacifiste à une joyeuse baston généralisée… A vrai dire ça pourrait être intégré au scenar – quelque chose bascule dans l’équilibre de la société et engendre une ère de conflits, de rapines, de conquêtes… A développer…
Mais bon, c’est mon point de vue à moi, je veux pas relancer la polémique.

3 – Et pour rebondir sur un autre sujet déjà évoqué, à mon sens, l’ambiance du jeu balance trop entre science-fiction et fantasy. Le mélange des genres fonctionne assez mal en règle générale.
On parle d’azote et d’hydrogène, d’émissions d’ondes courtes, d’usines de transformation, de centre énergétique… tout en voulant faire un jeu médiéval-fantastique… ça me semble un peu risqué – les fans de SF ne s’y retrouveront pas – pas plus que les accrocs à la bonne vieille côte de mailles.

Voilà, voilà…
J’attends de vos nouvelles sur ces sujets. Sinon, en attendant, n’hésitez pas à me donner un thème précis à développer.
Pour infos, je suis dispo jusqu’à fin juillet. En août, je me casse dans un coin perdu de la France où je n’aurais pas le net. Je pourrais bosser un peu là-bas à condition de savoir exactement ce qui doit être fait.

A+
Bacchus
PS 1 : Le lien vers le fichier PDF des règles 0.9 ne fonctionne pas, peut-être pourriez-vous me l’envoyer par mail, ça pourrait m’aider.

PS 2 : Kame-Tama, ton idée de découverte d’une civilisation perdue en excavant les cases du terrain est excellente, j’suis pour ! ça demande pas mal de taf pour définir l’histoire de cette civilisation, la nature des artefacts et surtout par quels moyens les joueurs peuvent exhumer ces vestiges (on va pas les faire creuser au hasard sur des dizaines de milliers de cases de terrain… on peut revenir à une idée de chasse au trésor via des cartes, des grimoires racontant de vieilles légendes, etc...) mais c’est enthousiasmant.
La question est donc la suivante : faut-il développer cette idée maintenant ou faut-il la garder pour une V2 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kame-tama

avatar

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Les fragments d'Absidios   Jeu 12 Juil - 17:46

Merci ^^
Je pense qu'on va garder ca pour la V1 ou V2 je sais pas trop, mais c'est sur que pour la béta faudra aller au plus simple.

Tu as le mérite d'être claire, et de poser les bonnes questions.
D'abord moi même je suis pas contre un univers pacifiste, mais derriere on me demande de dessiner des guerriers, archers, etc... Ok, mais va falloir expliquer l'origine de l'art de l'épée. L'arc peut etre associé à la chasse, mais l'épée difficilement.
Mon idée était de créer un méchant malgrès lui !
J'explique :
On a les humains, tolérant mais avec des limites, tout comme les sulmis.
On a les bunsyfs, eux c'est la tolérance ultime, la limite c'est leur survie qui passe évidement avant celle des autres, donc tant qu'on essaye pas de les tuer y'a pas de probleme avec eux. C'est donc un peuple defensif, mais qui excelle dans cette voie !
Et enfin les nymhsinés, et la j'ai tendance à vouloir en faire les méchantes de service. Mais en fait elle ne le sont pas du tout, c'est juste un fort instinc de survie. Leur multiplication rapide, et leur agressivité font d'elles une nuisance pour les sulmis et les humains. Les bunsyfs ne sont pas touché par ce phénomène car ils ont un habitat et une nouriture trés spécifique (minéral).
En claire les nymhsinés consomment les ressources des territoires à une allure folle, sans trop se préocupper d'un quelconque équilibre. Elles ont des existantes ephémères, et du coup elles ont une conception de la société à court terme. Tant que y'a a bouffer elles prolifèrent, et ne se préocupent pas trop des conséquences. Elles n'iront pas délibérement s'attaquer à une autre espece, sauf si cette derniere ce met en travers de leur route.

Voila c'est juste une idée, faudra tenter de créer un modele de société spécifique à cette race, qui expliquerait un peu leur vision de la vie, leur morale etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[INSA]Piwaï



Nombre de messages : 424
Age : 32
Localisation : Rouen ou Paris
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Les fragments d'Absidios   Jeu 12 Juil - 20:23

Pour revenir dans le concret :

Sur le plan technique, ce jeu est pour l'instant proche de l'existants. Un joueur a des villages, il peut développer des sciences et des sorts.

Il faut savoir que ces sciences sont plutôt "techniques". L'idée est celle d'un monde qui ne connaitra jamais de révolution industrielle (électricité, etc). Pourquoi ? Parce que la magie permet de faire bcp plus efficace (cf la façon dont les hartog coupent le bois dans les dessins du taré de service).

L'autre gros aspect du jeu, est le commerce. En gros, il est prévu que presque tout soit vendable (y compris des villages)...

Sur le plan technique, je pense que le background aura peu d'influence sur la béta (et j'en suis désolé). Par contre, il devrait influencer grandement le développement de la suite du jeu.

@++

Piwaï

PS :

Néo : jte rappelle que j'ai envoyé un mail et que ta po répondu :p
Et aussi, c'est toi Néo qui a la dernière version des règles il me semble, celle qu'on a fait ensemble, ca serait bien de la fournir à Bacchus Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.piwai.info
neosys

avatar

Nombre de messages : 878
Age : 40
Localisation : rouen
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Les fragments d'Absidios   Ven 13 Juil - 10:49

Je m'excuse j'ai la tête à fond dans debian pour le serveur du projet mais ca avance correctement Smile

Dossier national


Voila un post (le dossier national) ou tu pourras lire ce qui existe du projet sa philosophie et ses attentes /envies, un peu de son histoire, et les regles Smile

Dis moi ce que tu en penses, ton absence de vie dans le projet sera très intérressant car cela me donnera une idée de ce que je devrais ajouter avant septembre pour rendre le dossier encore meilleur aux yeux d'un 'non membre'.

Neosys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les fragments d'Absidios   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les fragments d'Absidios
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Campagne Fragments de Réalités : "Le Seigneur de la Terre" (G2)
» La Campagne Fragments de Réalités : "Le Seigneur du Nil" (F2)
» La Campagne Fragments de Réalités : "Le Retour du Décharné" (N2)
» La Campagne Fragments de Réalités : "La Terre Promise" (Q2)
» Bribes et fragments

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LiberTribes, les Tribus d'Hegoa projet lauréat 2006 Envie d'agir :: [ARCHIVE 2006/10] :: Anecdotes, Legende :: Légendes et contes-
Sauter vers: