LiberTribes, les Tribus d'Hegoa projet lauréat 2006 Envie d'agir

Développement du 1er jeu libre de Rev[Evolution]Air Arts, Sciences et Libertés association loi 1901
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Proposition d'historique

Aller en bas 
AuteurMessage
Bacchus



Nombre de messages : 28
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Proposition d'historique   Mar 17 Juil - 20:11

Proposition d’Histoire d’Hégoa pour la version Béta.







Voici la trame lapidaire de l’histoire d’Hégoa telle que je la vois. Ceci constitue une base de travail aménageable. Dès qu'on est d'accord sur les grandes lignes du backround, je me lance rapidement dans une version plus "littéraire" et plus fouillée...






Préambule :

J'ai volontairement évité les références aux notions technologiques et scientifiques pour privilégier une vision animiste des cultures. Pour renforcer cette dimension magique du monde et de l’ambiance, j’ai considérablement développé l’importance des D’juns, esprits qui peuple l’Autre Monde : celui des rêves, de l’invisible et de la magie…

Voilà comment je les vois : Les D’juns, à la manière des esprits des sociétés chamaniques de chez nous, sont des forces qui vivent à cheval entre le monde du visible (le notre) et de l’invisible (le monde magique).

Ils sont le souffle vital, l’âme de toute chose. Il y a un D’juns pour chaque élément de la création : l’eau, l’épée, les nuages, l’homme, le scorpion… à la façon des totems. Certains D’juns sont plus puissants que d’autres : il peut y avoir un D’juns du feu en général et un D’juns propre à tel foyer de telle ou telle cheminée...

Les sorciers des différents peuples ont appris à les voir et à communiquer avec eux, à leur demander des services… C’est la base de la magie.




Dans le backround existant, je sais que les D’juns sont propres aux humains mais j’aimerais bien étendre leur existence à tous les peuples : cela permettrait d’avoir un principe unique d’explication de la magie valable pour toutes les cultures.

En termes de gameplay, les humains pourraient avoir un avantage lié à l’utilisation de la magie étant donné qu’il s’agit de l’espèce la plus ancienne, celle qui négocie avec les esprits depuis la nuit des temps – et que les autres peuples sont avantagés par leur supériorité physique (armes naturelles, carapaces…)







Les origines

Les origines du monde sont confuses, sujettes à diverses interprétations selon les peuples : le monde a-t-il été créé par un Dieu unique ou plusieurs ? A-t-il éclot d'un oeuf ou est-il lui même un oeuf ? L'univers a-t-il une origine et une finalité ou les choses ne sont-elles que l'éternel recommencement du même ? Les érudits de chaque tribus débattent sans fin de ces questions insondables...

Quoi qu'il en soit, un trait commun à toutes les légendes fondatrices est l’existence d’autres mondes, d’autres niveaux d’existence que certains sages ont, dit-on, exploré…



  • Il s’agit bien sûr des autres maps de jeu.





Suggestion pour une V2 ou V3 ou V1000 d’Hégoa : le Monde de l’Invisible, royaume des D’juns.

On pourrait à terme créer un monde fantastique peuplé par les D’juns, que les joueurs les plus avancés dans les arts chamaniques pourraient explorer… je sais, je sais c’est pas pour tout de suite mais bon, j’aime bien l’idée, ça peut être extrêmement riche en développement…







Les premiers pas de la civilisation humaine

Les tribus nomades humaines parcourent le monde librement. Ils vénèrent des esprits totémiques, les D’juns, desquels ils apprennent la magie.

Leur vie est faite de commerce, rapine, élevage… Bref, tout ce que peuvent faire des nomades classiques.




Les premiers Sulmis :

Nilbrok, un redoutable chef de guerre, extermine une tribu protégée par un D’juns-Scorpion. Le shaman de la tribu s’offre en sacrifice à son puissant D’juns pour venger son peuple et lui permettre de renaître sous une forme hybride entre le d’juns et l’humain : les sulmis.

Les sulmis développent une civilisation troglodyte, à l’écart des humains qui se méfient de ce peuple étrange comme de la peste.




Les origines de l’Eqyast

Un cercle de puissants chamans humains considère la destruction du clan Nibrok comme une grave offense faite par les D’junns aux humains.

Ils cherchent à se venger des D’junns et commencent à les monter les uns contre les autres. Ils se livrent à une guerre par esprits interposés dont les D’junns sont en fait les seules victimes.

De nombreux esprits sont asservis par les sorciers, d’autres sont détruits… Jusqu’à ce que les clans humains, privés de leurs protecteurs spirituels, ne voient la nature dépérir autours d’eux




Certains D’juns percent à jour les manigances humaines et laissent libre cours à leur colère : cataclysmes, raz-de-marée, éruptions volcaniques… La surface d’Hégoa est dévastée.

D’autres D’juns, encore attachés aux humains, leur conseillent d’implorer le pardon des sulmis et de leur D’juns protecteur et de se réfugier dans leur monde souterrain.




Les tribus commencent leur migration. En situation de faiblesse face aux Sulmis, ils apprennent l’humilité et cohabitent harmonieusement.

De leur côté, les Sulmis, désireux d’avoir une certaine reconnaissance du peuple dont ils sont issu, accueillent avec plaisir les humains.

Une longue cohabitation pacifique commence. Dans la promiscuité des cavernes, les occasions de conflits sont nombreuses mais les humains apprennent à régler leurs différents par le commerce et la diplomatie. Décimés, sans protecteurs spirituels, ils sont à la merci des Sulmis. Le dialogue et l’échange équitable est la seule option de survie.







Aujourd’hui :

Le D’juns protecteur des Sulmis réussit à convaincre les autres esprits de redonner une chance aux humains : après tout, n’ont-ils pas reconnu et accepté ses propres enfants, les sulmis ?

La colère des D’juns se calme, les tribus peuvent commencer la reconquête de la surface, en invitant les Sulmis à partager ces vastes terres vierges.




Les tribus éparses réapparaissent à la surface et renouent le dialogue avec les D’juns…

Le monde a bien changé depuis l’Eqyast.

Des voyageurs colportent même des rumeurs sur d’étranges créatures minérales aperçues aux abords des côtes…

De même, les D’juns sont beaucoup moins à l’écoute des chamans depuis l’Eqyast, certains disparaissent même complètement à certains moments, gelant ainsi complètement le cours de la vie à certains endroits, chez certaines tribus.



  • permet de légitimer le fait que les villages d’un joueur qui se déconnecte soient gelés.


Tout est à redécouvrir, tout est à refonder en sachant éviter les erreurs du passé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[INSA]Piwaï



Nombre de messages : 424
Age : 31
Localisation : Rouen ou Paris
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Mar 17 Juil - 21:08

Bravo pour cette approche synthétique, c'est encore une fois du travail de qualité.

Points positifs :
- Pas de texte superflu.
- Cohérence de l'ensemble
- Les D'juns sont donc des "anges", ou "esprits", mais avec des personnalités propres.. un peu comme les dieux grecques ou romains.
- Le monde des D'juns est une très bonne idée... D'autant que les D'juns peuvent être eux même supervisées par d'autres entitées supérieures (à développer. Cf l'empire des anges de Bernard Werber, ça peut être une idée aussi).
- Si j'ai bien saisi, on peut considérer le joueur comme un D'junn, qui dirige sa tribue... C'EST UNE TRES BONNE IDEE !! Je suis fan Wink (mais si je l'écris, c'est parce que c'est pas précisé. Etait-ce ton idée ?

Points négatifs
- Les règles établissent clairement l'utilisation de sorts, mais aussi de sciences. Les sorts sont des compétences actives, qui se lancent à un moment donné, et les sciences sont des compétences passives : une fois aquises, leur effet est définitif. Il faut donc inclure cette idée de science Wink. Peut-être une sorte de science de la magie physique, qui sert dans la vie de tous les jours ?
- Nilbrok extermine une tribu. Qui opère la destruction du clan Nilbrok ? Petit oubli je pense Wink .
--> Faire basculer l'histoire d'un monde pour une attaque entre deux clans, c'est un peu rapide non ? C'est mieux que l'histoire des deux amoureux, mais je suis pas encore satisfait Wink .
- Quand un joueur est déconnecté, son compte n'est pas immobile. Le jeu évolue en permanence, les productions aussi. Simplement, il n'est plus la pour donner des ordres, c'est la seule différence. Par contre, quand un joueur abandonne le jeu, là ca peut être une explication.

Voila, dans l'ensemble c'est très bon Wink .

@++

Piwaï
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.piwai.info
Bacchus



Nombre de messages : 28
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Mar 17 Juil - 22:29

Cool, je suis sur la bonne voie !!!Very Happy

Pour être plus précis, je ne vois pas les D'juns exactement comme nos dieux antiques mais plus comme un "principe vital" qui est derrière chaque chose mais qui effectivement a une volonté.
Et ma foi, je n'avais pas songé à l'idée de pouvoir jouer un D'juns en tant qu'esprit protecteur du clan mais c'est absolument excellent : l'esprit est immortel, le joueur peut donc jouer sur plusieurs générations en incarnant un D'juns. Pour ma part, j'adopte !!!

Sinon, pour l'histoire de Nilbrok, je me réfère à la belle légende fondatrice du peuple Sulmis telle qu'elle a été décrite dans le backround du peuple :

Une tribu d'affreux à la cruauté particulièrement raffinée, menée par le fameux Nilbroke, s'acharne sur un clan en le contraigant à s'auto-torturer. Le shaman maudit la tribu de tortionnaires en retournant contre elle les souffrances que lui et son peuple vont s'infliger.
Une fois que le clan martyr s'est collectivement suicidé, des légions de scorpions surgissent de terre et engloutissent notre Nilbroke-Genghis Khan et sa horde guerrière.

Les scorpions pondent dans les malheureux tortionnaires... De ces oeufs naitront les Sulmis, mi-hommes, mi-scorpions...

J'ai juste ajouté l'idée que le shaman de la tribu des victimes fait appel à son D'juns protecteur, une puissante divinité des scorpions.
En sacrifiant sa vie et celle de son peuple, le shaman négocie le prix d'un acte magique jamais vu jusque-là : la destruction d'un clan entier et la renaissance de son propre clan sous une autre forme.

C'est à partir de cet évènement sans précédent que les sorciers d'Hégoa commencent à avoir peur des D'juns, capables de rayer un clan de la carte, et cherchent soit à les asservir, soit à les détruire.

Les shamans - qui jouent aux apprentis-sorciers - commencent a monter les D'juns les uns contre les autres : ils demandent chacun de leur côté à leur esprit de lutter contre celui du clan voisin. Et la situation s'embrase dans une véritable "guerre des esprits" - chaque esprits d'un clan luttant contre celui d'un autre, à la demande des sorciers.
Les D'juns s'en rendent compte et, furieux de s'être fait manipuler, déclenche l'Eqyast...
L'eqyast n'est donc pas l'histoire d'une guerre entre deux clans mais l'histoire d'une défiance mutuelle entre les humains et leurs esprits, ce qui est déjà plus fondamental en termes d'équilibre cosmologique.

Voil. je sais pas si c'est plus clair... et plus convainquant ? Si ça ne passe pas, on trouvera autre chose.


Pour ce qui concerne le gel du compte, si un joueur non connecté se fait attaquer, qu'est-ce qui se passe ? Ne risque-t-il pas de se reconnecter au jeu et de voir son petit empire dévasté dans la nuit sans avoir rien pu faire ?

Enfin, sur la notion de science, j'ai du mal à saisir ce que ça désigne exactement : s'agit-il simplement du niveau de développement des tribus et des bâtiments qu'elles peuvent construire (genre forge, murailles, banque...) ou fait-on référence à quelque chose de plus moderne, genre canons, véhicules motorisés... ?

Valà, valà
A+
Bacchus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paodao

avatar

Nombre de messages : 522
Age : 38
Localisation : paris/rouen
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Mar 17 Juil - 22:48

salut
bon j'ai regarder que les points negatif (c'est peut etre les points que je vois le mieux)
donc globalement je trouve ca bien aussi mais voila mes points negatifs

"Les sorciers des différents peuples ont appris à les voir et à communiquer avec eux, à leur demander des services… C’est la base de la magie. "
les D’juns sont a priori propre au peuple des humains, ou tout du moin il n'y a qu'eux qui connaissant leur existence
donc les autres peuples ne savnt pas communiquer avec eux
apres on peut peu etre dire que dans leur facon d'utiliser la magie au final cela passe par un D’juns


"les humains pourraient avoir un avantage lié à l’utilisation de la magie étant donné qu’il s’agit de l’espèce la plus ancienne"
dans ce qui est ecrit ce n'est pas completement vrai il y a aussi les sulmi

ha si un point positif que j'ai vue :-)
"Les origines du monde sont confuses, sujettes à diverses interprétations selon les peuples : le monde a-t-il été créé par un Dieu unique ou plusieurs ? A-t-il éclot d'un oeuf ou est-il lui même un oeuf ? L'univers a-t-il une origine et une finalité ou les choses ne sont-elles que l'éternel recommencement du même ? Les érudits de chaque tribus débattent sans fin de ces questions insondables... "
j'adore, car au final tu regroupe les questions que l'on se poser pour en faire des legendes, j'adhere

"On pourrait à terme créer un monde fantastique peuplé par les D’juns,"
le probleme c'est que les joueur font l'histoire du jeux
si le joueur peut arriver dans un monde peupler de d'juns, cela veut dire qu'il faut créer tous les d'juns que l'on peut croiser, et cela veut dire que dans cette "map" de jeu les d'juns agisse, alors qu'il n'y a que les joueurs qui le peuvent
imagine bien que pour le background tu peux faire ce que tu veux, mais il ne faut rien qui puissent agire sur le future, ce sont les joueur qui creeront entirement le future du monde
donc ilne faut pas qu'il y es des entites qui puissent etres des pnj

"Ils vénèrent des esprits totémiques, les D’juns, desquels ils apprennent la magie."
comme j'imagine que tu n'a pas lu tous les post qui traite du sujet (c'est quasi impossible)
les d'juns sont des etres qui s'accroche a un humain
donc il y a un d'juns par humain qui maitrise un peu la magie, donc je ne sais pas si cela est compatible avec ton idee

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paodao.3DVF.net
[INSA]Piwaï



Nombre de messages : 424
Age : 31
Localisation : Rouen ou Paris
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Mar 17 Juil - 23:23

Paodao -> je crois bien que tu n'as pas lu tout le post de bacchus....

Je cite :
"Dans le backround existant, je sais que les
D’juns sont propres aux humains mais j’aimerais bien étendre leur
existence à tous les peuples : cela permettrait d’avoir un principe
unique d’explication de la magie valable pour toutes les cultures. "


Donc, une très grande partie de ton argumentation ne tient plus Wink . Et pourquoi cette idée de Djunns ne devrait elle pas évoluer ? Moi je préfère de loin les propositions que nous fait Bacchus, qui permettent de mettre le background en cohérence avec le jeu.

IDEE :

D'autres part, étant donné que les humains sont les premiers à avoir eu des contacts avec les Djuns, ils les ont connus intimement. C'est ce qui leur a permis de les monter les uns contre les autres, car les humains étaient fortement liés aux Djuns et donc connaissaient leurs faiblesses. A l'avenir, les Djuns se méfieront, et ne permettront plus à aucun autre peuple de s'approcher aussi près d'eux. Seuls les humains savent encore comment mélanger les Djuns à leur propre corps.

-> Ca a l'avantage d'expliquer la spécificité des humains Wink .

Que pensez-vous de cette idée ?

Bacchus ->
Et oui, c'est le principe des jeux en lignes Very Happy Very Happy. Les joueurs apprennent à gérer ce genre de situation... Le monde évolue pendant l'absence du joueur, et s'il se fait attaquer, c'est qu'il n'a pas mis assez de défense, il n'a pas pensé à envoyer ses ressources en voyage, ou il n'a pas été assez présent dans le jeu. Concretement, c'est cet aspect qui permet de rendre le jeu addictif : le joueur a en permanence envie d'être connecté, pour vérifier qu'il ne se fait pas attaquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.piwai.info
neosys

avatar

Nombre de messages : 878
Age : 39
Localisation : rouen
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Mer 18 Juil - 1:33

J'aimerais qu'on finisse la redaction des regles 'ecritent' avec les
schémats de piwai je pense que c'est le bon support. Elles permetrons
aussi à un autre publique de 'comprendre' le jeu (les non joueurs, le
jury....)
....les scénaristes :)

Pour les propositions pour l'instant je suis ok avec baccus et piwai, j'adhères au squellette.

Neosys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bacchus



Nombre de messages : 28
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Mer 18 Juil - 15:15

Salut tout le monde,

Je voudrais revenir sur l'idée de Piwaï de jouer un D'juns :
Si l'on prend cette idée comme principe de base, chaque joueur incarnerait un D'juns protecteur d'un clan, que le clan soit humain, sulmi ou autre.

Cette option a plusieurs vertus :
1 - elle est relativement originale et épique (je sais, y a certainement une flopée de jeux où on peut incarner des dieux mais bon quand même...), de plus, elle donne un vrai "caractère" à Hégoa : "Ah ouais, tu sais, le jeu où on joue une espèce d'esprit qui guide son peuple..." - ça a tout de suite plus de gueule que "Ah ouais, tu sais, le jeu où y a des peuples chelous qui font du commerce...". Bref c'est ce qu'on appelle un "concept différenciant".



2 - elle permet de légitimer pas mal d'éléments du gameplay :
- les joueurs communiquent entre eux par mail, via des forums... Bref de façon immatérielle et irréaliste dans une civilisation relativement primitive. En revanche, si on part du principe les joueurs sont des D'junns, rien ne les empêche de communiquer entre eux via le net, comme pourraient le faire les habitants du monde des esprits...
- En d'autres termes, le monde de l'invisible, le monde magique peuplé par les D'junns n'est autre que la "real life". C'est une inversion des valeurs que je trouve, pour ma part, assez poétique...




3- Pour revenir sur les misères qui peuvent arriver au joueur non-connecté, ça illustre assez bien ce qui se passe quand un D'junn se détourne de son peuple : la tribu se retrouve sans guide spirituel, sans inspiration, sans défense, à la merci des autres...




Bref, l'idée est riche de développements possibles, elle représente un vrai parti pris qui affecte l'ensemble de la scénarisation et du backround.

Par contre, il faut examiner si elle ne demande pas trop d'ajustements dans la façon dont on envisage le jeu... A première vue, je ne vois pas ce que ça peut modifier fondamentalement mais ça mérite un examen plus approfondi...



A débattre, mais moi, je vote pour...


A+

Bacchus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neosys

avatar

Nombre de messages : 878
Age : 39
Localisation : rouen
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Mer 18 Juil - 16:31

Bacchus a écrit:

1 - (je sais, y a certainement une flopée de jeux où on peut incarner des dieux mais bon quand même...)

Non pas joueur = dieu, 1/ très mauvais pour l'internationalisation et l'ouverture culturelle.

Bacchus a écrit:
une espèce d'esprit qui guide son peuple..." - ça a tout de suite plus de gueule que "Ah ouais, tu sais, le jeu où y a des peuples chelous qui font du commerce...". Bref c'est ce qu'on appelle un "concept différenciant".

Oui plutot, il faut creuser l'idée dans deux sens je pense:
1/ différencier 'djun' de 'dieu' très clairement!!!
2/ peuetre faire en sorte que le joueur soit le chef de village qui peut 'monter' dans le monde des ésprit un court instant régulièrement pour prendre conseil et redescendre (une transe?)
=> cela permettrait de préparer le serveur n°2 et la 2eme generation de joueur, les plus anciens chef de villages 'montent dans le monde des djuns grace à leur pouvoir ou sagesse et le nouveau monde à ses propre regles adapté pour des joueurs nettement plus puissant et qui souhaitent encore le devenir plus.

Bacchus a écrit:

- En d'autres termes, le monde de l'invisible, le monde magique peuplé par les D'junns n'est autre que la "real life". C'est une inversion des valeurs que je trouve, pour ma part, assez poétique...

Ca me plait c'est un but :)

Bacchus a écrit:
Par contre, il faut examiner si elle ne demande pas trop d'ajustements dans la façon dont on envisage le jeu... A première vue, je ne vois pas ce que ça peut modifier fondamentalement mais ça mérite un examen plus approfondi...

Je ne pense pas non plus, de mon point de vu c'est bon.

Neosys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[INSA]Piwaï



Nombre de messages : 424
Age : 31
Localisation : Rouen ou Paris
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Mer 18 Juil - 16:48

Entièrement d'accord avec Néo : après réflexion, il ne faut pas les confondre avec des dieux, parce que ça peut passer plus ou moins bien suivant les cultures.


Parler d'esprits me parait beaucoup plus juste. Voir même ne pas faire de comparaison, ça va te rappeller quelque chose Néo : Un D'jun, c'est un D'jun !! Wink Wink Wink .


Par contre, je préfère quand même incarner un D'jun qu'incarner un chef de tribu qui peut parler aux D'juns : on perd l'excuse du joueur absent (= esprit absent = moins de protections), et puis, il n'est pas évident pour un chef de tribu de diriger plein de villages à distances etc... Un chef de tribu pourrait être tué au combat, alors que ce n'est pas possible dans le jeu.

Donc moi, je vote pour vraiment faire des joueurs de D'juns, aux pouvoirs définis et limités (donc ils ne sont pas des dieux).

Ils appartiennent au monde de l'immatériel et de la magie.

Pour les niveaux supérieurs, là, on pourra envisager une vrai écriture de scénario suivant le jeu des joueurs. Exemples possibles : lorsqu'un D'junn (joueur) devient très puissant, il devient une entité supérieure... et on peut réinventer le jeu, dans un monde ou le joueur doit diriger des D'juns :p :p .
Ou alors, il réussi à emmener ses tribues dans des endroits hors d'atteinte pour le commun des mortels, une terre neuve, avec de nouvelles espèces...

Bref, la porte est ouverte pour la suite. Mais avant d'y penser, concentrons-nous sur les bases Wink .

Quand tu auras le temps, et si ça te dérange pas, une petite intégration de ces idées dans ce que tu as déjà écrit serait cool, Bacchus Wink.

Merci Smile .

@++

Piwaï
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.piwai.info
Bacchus



Nombre de messages : 28
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Mer 18 Juil - 19:05

Alors, on joue des chefs ou des D'juns ?
Tranchons la question et je vous ponds un historique d'ici le début de semaine prochaine...

Perso, je trouve que l'idée de jouer un D'juns est plus riche, plus marrante, même si le concept est peut-être un peu plus dur à faire passer auprès des joueurs qui découvriront le jeu... Mais bon, ça c'est notre boulot de l'expliquer correctement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kame-tama

avatar

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Jeu 19 Juil - 3:12

Beaucoup d'excelentes idées !
Par contre va falloir différencier clairement les j'nuns (l'esprit symbiotique des humains) et les D'juns (esprit magique, guide des tribus).
Faudrait tissé une légende autour de la complicité j'nuns/humains, un truc mythologique qui expliquerais pourquoi cette symbiose est si évidente et complémentaire.
Donc bien définir qu'un d'juns c'est un esprit capable de vivre dans les deux mondes sans "hanter" un corps, alors qu'un j'nuns ne peut quiter le corps d'un humain que durant un court instant. Faudrait créer une sorte de dépendance hote/symbiote. Ils ne peuvent pas se passer l'un de l'autre plus de quelques heures.

Une idée avec le d'juns:
Chaque génération, les d'juns s'incarnent dans un avatar, ce qui représente un héros.
Niveau gameplay on a un héros vulnérable, mais récurant puisque les d'juns ne perdent que leurs avatars s'ils meurent. De plus ils concervent une certaine experience à chaque récurance, mais pas toute pour maintenir un équilibre entre les joueurs (explicable par le fait que les d'juns gardent toute les experiences vécu dans leur mémoire, mais il faut tout de meme qu'ils rééduques leur prochains avatars -force, agilité, endurance principalement puisque non dépendant de l'esprit, ou alors peu-).

L'avatar : Un personage du village choisit par son peuple et par le d'juns qui les régit. L'élu offre son corps au d'juns, et ce dernier s'élève dans le plan d'existance des d'juns. (ca c'est la version sympa, mais ca serais fun de faire aussi des d'juns un peu sadique, qui hante sans permission, et ca peut meme aller jusqu'au fait que la tribue n'a meme pas conscience d'être régis par une entité invisible, qui va systématiquement hanter les leaders Wink ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neosys

avatar

Nombre de messages : 878
Age : 39
Localisation : rouen
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Jeu 19 Juil - 10:00

kame-tama a écrit:
Beaucoup d'excelentes idées !
Par contre va falloir différencier clairement les j'nuns (l'esprit symbiotique des humains) et les D'juns (esprit magique, guide des tribus).
Faudrait tissé une légende autour de la complicité j'nuns/humains, un truc mythologique qui expliquerais pourquoi cette symbiose est si évidente et complémentaire.
Ca fait beaucoup d'esprit mais bon... si on garde les deux la 1ere des différenciations et le nom actuellement il sont trop identique moi même je m'y perd Smile
A la base les d'juns sont 'tes' j'nun adapter pour que l'ensemble du game play prenne une cohérence.

=> Baccus qu'en penses tu?

Je te suis Baccus, avatard = d'juns (+1)
Neosys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paodao

avatar

Nombre de messages : 522
Age : 38
Localisation : paris/rouen
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Jeu 19 Juil - 11:02

salut

eviv sel snuj'd

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paodao.3DVF.net
Bacchus



Nombre de messages : 28
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Jeu 19 Juil - 14:31

Pour ma part, je ne vois qu'une seule sorte de Dj'uns, D'junn, Dhhchjounnes ou Snud'j, il s'agit d'esprits plus ou moins puissants qui "incarnent" une idée ou un être : arbre, animal, homme, sulmi, tribu des Shblurzuf...
Ils représentent le principe vital des choses. Pour les mortels, ils sont "derrière" les choses, c'est le principe même de l'animisme. Mais rien ne les empêche de prendre possession d'un individu ou de s'incarner dans un objet, un fétiche.
Je rejoins donc Néo pour dire qu'une seule catégorie d'esprits suffit dans l'immédiat.

Tel que je le vois pour l'instant, chaque clan à un D'junn protecteur. Ces D'junns se "nourrissent" de mana. Pour lancer des sorts, les sorciers et chamans offrent ce mana en sacrifice à l'esprit du clan en échange de quoi ce dernier intervient directement : c'est ce qui déclenche le sort.

Le D'junn est lié à son clan, plus le clan est puissant, plus le D'jun est satisfait, mieux il remplit ce pour quoi il est fait : faire croître l'essence même de ce qu'il incarne.

Voili, voilou
Je vous en dirais plus d'ici quelques jours quand j'aurais rédigé tout ça au propre.

A+
Bacchus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neosys

avatar

Nombre de messages : 878
Age : 39
Localisation : rouen
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Jeu 19 Juil - 14:50

Nikel :)

Neosys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[INSA]Piwaï



Nombre de messages : 424
Age : 31
Localisation : Rouen ou Paris
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Jeu 19 Juil - 15:30

Je te rejoins aussi la dessus, c'est nickel.

Pour kame-tama, je rappelle éventuellement mon idée :


Etant donné que les
humains sont les premiers à avoir eu des contacts avec les D'juns, ils
les ont connus intimement. C'est ce qui leur a permis de les monter les
uns contre les autres, car les humains étaient fortement liés aux Djuns
et donc connaissaient leurs faiblesses. A l'avenir, les Djuns se
méfieront, et ne permettront plus à aucun autre peuple de s'approcher
aussi près d'eux
. Seuls les humains savent encore comment mélanger les
Djuns à leur propre corps, eux seuls peuvent réaliser une telle symbiose.

PS : il semble que depuis le début on se gourre : on parle de D'juns, alors que kame dit J'nuns. Loool, désolé pour l'écorchage du mot... il va falloir choisir Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.piwai.info
kame-tama

avatar

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Jeu 19 Juil - 20:29

Oui les j'nuns (j'noune) sont dans l'islam, les créatures de dieux au meme titre que les humains, à la différence qu'eux peuvent nous voir et nous non. Du coup on a des j'nuns fidèlent, croyant (juif, crétien, musulman) et aussi des "mécréants" qui vont jusqu'a tenter de nuire aux humains. Heuresement les "innocents" sont généralement protégé par leurs anges (étant donné que chaque etre humains à deux anges sur chacune de ses épaules). Voila.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neosys

avatar

Nombre de messages : 878
Age : 39
Localisation : rouen
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Lun 23 Juil - 12:50

kame-tama a écrit:
Oui les j'nuns (j'noune) sont dans l'islam

Pour la même raison qu'un joueur ne jouera pas un 'dieu', les j'nuns doivent être rebaptisé.

Nous attendons les propositions de noms pour 'les ésprits' de clan.

J'éspère que tu comprends Kamé.

Neosys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[INSA]Piwaï



Nombre de messages : 424
Age : 31
Localisation : Rouen ou Paris
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Lun 23 Juil - 13:09

C'est dommage, mais tu as raison. Il ne faut pas réutiliser des notions culturelles ou religieuses déjà existantes. C'est dommage parce que le nom me plaisait bien Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.piwai.info
kame-tama

avatar

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Lun 23 Juil - 17:06

j'vois pas ou est le probleme, vue que djinn, génie, efrit, et j'en passe viennent des légendes arabes et ont été utilisé dans pleins de jeux.
De même que les dieux grecs, Egyptiens et scandinaves.
Mais faites comme vous voulez, ca me gène pas -_- (comme ci il fallait me demander la permission, c'est une oeuvre commune).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bacchus



Nombre de messages : 28
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Lun 23 Juil - 18:01

C'est vrai que ça fait un peu bizarre d'utiliser le mot "Djunn" ou "Djinn" qui évoque directement la culture arabo-musulmane quand rien d'autre dans l'univers ne se réfère à cette culture.

Si on veut d'autres noms, je vous propose en vrac :
Les Onirims (ça évoque l’univers du rêve et ça sonne bien)
Les Amaliaths, (ça n’évoque rien mais je trouve que ça somme bien)
Les Daïmonims (dérivé de Daïmon - esprit ou démon en grec)
Les Aïdonims (dérivé de a-eidos – « invisible » en grec)
Les souffleurs de vie
Les souffles-rêves,
Les Outrevifs

J’aimais également assez les « Vifs », opposés aux « Inspirés » qui seraient les êtres qu’ils incarnent/protègent.

A vrai dire, j’aimerais bien trouver un nom qui évoque l’idée de souffle, principe vital, mais je n’ai rien trouvé dont les sonorités sonnent vraiment bien… Si quelqu’un est « inspiré »…

PS : Néo, à propos de nom, si ça te dérange pas, je rebaptiserais bien ton fameux Nilbroke. Je peux pas m'empêcher de penser à "nazebroke" quand je prononce ce nom…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neosys

avatar

Nombre de messages : 878
Age : 39
Localisation : rouen
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Proposition d'historique   Lun 23 Juil - 19:14

Bacchus a écrit:

Les Onirims (ça évoque l’univers du rêve et ça sonne bien)
Tolkien bonjours Smile (très proche du nom du peuple eleveur de cheveaux)

Kametama a écrit:
Mais faites comme vous voulez, ca me gène pas -_- (comme ci il fallait me demander la permission, c'est une oeuvre commune).

Oui mais l'idée initiale est de toi, c'est le minimum de demander mon Kame

Bacchus a écrit:
A vrai dire, j’aimerais bien trouver un nom qui évoque l’idée de souffle, principe vital, mais je n’ai rien trouvé dont les sonorités sonnent vraiment bien… Si quelqu’un est « inspiré »…

les bizassels (bise le vent, avec plein de ss qui sifles Smile)
les Airfuiss
sinon: Hyklass, Golflerm, Zaluirs, Nekliues, Mudleine....

Bacchus a écrit:
Nilbroke. Je peux pas m'empêcher de penser à "nazebroke" quand je prononce ce nom…
Lol j'y avais pas dutout pensé mais tu as raison:)

Oui renomme aucun soucis.

Neosys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Proposition d'historique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Proposition d'historique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle ou une proposition politique ?
» Limonade: un berceau historique méconnu
» VIDEO Historique , ha la nostalgie.
» L''historique de ma bande
» Ménage à 3 historique!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LiberTribes, les Tribus d'Hegoa projet lauréat 2006 Envie d'agir :: [ARCHIVE 2006/10] :: Histoire et Chronologie du monde d'Hegoa :: Histoire de la création à aujourd'huis-
Sauter vers: